AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Une ville pas comme les autres..!
 

Partagez | 
 

 La nuit, tout les chats sont gris (libre?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 11

Date d'inscription : 15/05/2011

Feuille RPG
Âge du perso: 16
Type: nokemono ◄
Situation: Libertin

MessageSujet: La nuit, tout les chats sont gris (libre?)   Dim 19 Juin - 13:40

La nuit était plutôt calme...Seulement troublée par la petite ombre qui sautillait sur les toits au dessus des échoppes.
Nekolaï se glissait silencieusement, il avait faim. Au bas, pas mal de passants et de familles se pressaient devant les échoppes de l'avenue, ou s'arrêtaient devant les boutiques qui vendaient de la nourriture à la sauvette. Le petit garçon pensait retourner dans sa cachette pour passer la nuit tranquillement, mais son ventre criait famine et l'empêchait de dormir. Il avait alors réveillé Jingle et était parti un peu plus haut, chercher quelque chose à manger.
Mais les poubelles n'arrivaient pas à le satisfaire. Non, Nekolaï en avait marre de manger les pelures. Ce soir, il voulait quelque chose de chaud. De bien chaud, et consistant...
Jingle avait prit la forme d'une petite breloque et pendait à la bretelle du garçon. La chauve souris métamorphe n'avait pas dit un seul mot depuis qu'il l'avait réveillée. Bah ! Elle au moins elle arrivait à manger n'importe quoi, même des balais usagés ! Nekolaï ne pouvait pas dormir le ventre vide, ça non, et elle allait l'aider.

Le garçon évalua un peu ses chances. Il pourrait faire semblant d'acheter quelque chose et partir en courant, mais ça finirait en course poursuite et les commerçants se méfieraient de lui...Il se résolut à attendre que quelqu'un achète de la nourriture pour la lui voler au passage et partir se cacher dans l'une des petites ruelles qui bordaient l'avenue.
Oui, ça, s'était un bon plan !
Doucement Nekolaï se glissa du toit ou il était perché. Il amortit sa chute sur une poubelle. De l'allée parallèle ou il avait sauté, personne dans l'avenue n'avait pu le voir. Il regarda à droite, à gauche, personne....Bien !


" Jingle, tu restes planquée...Je veux pas qu'on se fasse remarquer hein !"



Mais la chauve souris ne lui répondit même pas. Elle devait s'être rendormie en douce, lâcheuse ! Tant pis, Nekolaï ferait ça proprement. Les appels de son ventre étaient trop forts!
Nekolaï se mêla aux gens et marcha derrière un couple pendant un moment. Son intuition s'avéra juste, car bientôt ils s'arrêtèrent pour faire des emplettes dans un petit magasin qui vendait de la nourriture. Neko attendit, les vit ressortir avec un petit sac. Immédiatement Nekolaï se mit à saliver, mais il ne fallait pas crier victoire trop vite, le plus gros restait à faire...

Profitant de sa petite taille, Nekolaï se glissa comme une anguille entre les passants, faisant exprès de rester dans les pattes des gens pour ne pas être à découvert. Alors que l'homme relâcha un peu son attention pour bécoter la fille, il s'élança comme un chat qui bondit. Saisissant la poche, il s'enfuit à toutes jambes. Une, deux, trois, quatre secondes...Et l'homme derrière avait commencé à crier:


"Au voleur ! Hé ! Reviens ici sale gosse ! Voleur !"

L'homme s'était élancé derrière lui, mais Nekolaï était plus agile et rapide. Il zigzagua entre les gens, alors que l'homme essayait de les pousser.

"Mais arrêtez le bon sang ! Laissez moi passer ! Au voleur !"

Nekolaï connaissait ce moment par coeur: là c'était celui ou les gens allaient essayer de l'attrapper. La foule n'était plus son amie. Il bifurqua soudainement dans une ruelle, et courut le plus vite qu'il put. ça sentait le roussi, ça sentait vraiment le...


"Aaaaaaïe !"


Il s'était cogné sur quelqu'un, et le choc l'avait mit par terre. Neko fit rapidement l'inventaire: sac de nourriture, okay, Jingle....Jingle ! Il avait perdu Jingle ! Après avoir jeté des regards paniqués autours de lui, il se tourna vers la personne et mit les bras devant lui pour se protéger

"C'est pas moi, c'est pas moi, je l'ai trouvé, c'est pas moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 11

Date d'inscription : 19/06/2011

Feuille RPG
Âge du perso: 18 ans
Type: magie ♦
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris (libre?)   Mar 21 Juin - 14:03

Kyubi leva la tête pour ne voir que le haut des immeubles se confondant avec la brume de la distance. La première avenue était constamment dans les nuages mais heureusement cela ne se voyait qu'avec beaucoup de distance et n'empêchait pas une bonne visibilité.

Elle se frotta les yeux en constatant qu'elle commençait à y voir flou. La fatigue se faisait sentir, il était tard et la journée avait été éreintante. Trouver des betteraves en cette saison relevait de l'impossible, cela faisait déjà trois jours qu'elle cherchait et elle n'avait réussi à en trouver que deux sur les cinq qu'il lui fallait pour la potion qu'un vieux riche bigleux lui avait commandé trois jours plus tôt. Sa femme de soixante-dix ans avait des ongles incarnés et il lui avait demandé une potion capable de lui redonner de beaux pieds. Il payait bien et Kyu avait rapidement accepté, demandant un délais d'une semaine pour le livrer.
Elle avait réunis presque tout les éléments mais c'était malheureusement la fin de la saison des betteraves et la jeune fille peinait à en trouver le nombre nécessaire.

Décidée à rentrer, la jolie rousse resserra les pan de sa cape autour de ses bras et se mis à traverser les rues toujours encombrées de la première avenue. Elle salua un commerçant qu'elle connaissait et s'arrêta à un stand pour acheter deux brochettes de poulet teriyaki qu'elle commença à manger en chemin. Connaissant par cœur les rues la menant chez elle, elle s'engagea dans une petite ruelle pour éviter le ralentissement de la foule.

Elle était presque arrivée à l'autre bout de la ruelle qu'une ombre lui arrivant aux épaules lui tomba dessus, manquant la renverser avant de s'écraser à ses pieds. Un peu sonnée, Kyu eut tout de même le réflexe d'attraper une des petites fioles accrochée à sa ceinture. Elle lui avait plusieurs fois sauvé la mise quand on avait tenté de la voler ou de l'agresser. Il lui suffisait de la casser par terre pour envoyer une lourde fumée verte qui lui permettait de s'enfuir à toutes jambes ou de sauter sur le voleur.

Kyu dévisagea un instant la sorte de gamin à ses pieds et constata immédiatement qu'il n'était pas dangereux. Elle décrocha quand même la fiole en la gardant cachée dans sa main, mais en levant les yeux sur elle le garçons se protégea la tête en criant des excuses. Elle remarqua immédiatement le sac qui sentait bon qu'il tenait à la main ainsi que ses oreilles pointues.

Un jeune voleur. Trop pauvre pour se payer à manger. Au moins ce n'est pas un nakemono et ce n'est pas moi qu'il a volé.

Kyubi leva la tête quand elle entendis des cris derrière lui et eut un mouvement pour s'écarter de son chemin. Ç'aurait été un nakemono elle l'aurait attrapé et livré à ceux qui le réclamaient, mais il semblait métamorphe et affamé. Malheureusement elle trébucha sur une petite breloque ronde et attrapant une poubelle dans sa chute, elle s'affala à terre en faisant voler le petit objet qui finit sur le rebord d'un toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 11

Date d'inscription : 15/05/2011

Feuille RPG
Âge du perso: 16
Type: nokemono ◄
Situation: Libertin

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris (libre?)   Dim 26 Juin - 15:17

C'était une nana, et apparemment elle n'avait aucune intention de balancer Nekolaï ou de le frapper. Bah ! Elle avait sûrement pas dû remarquer qu'il était Nokemono, comme tout le monde. Les gens avaient tendance à laisser Nekolaï tranquille tant qu'ils étaient pas au courant de ce genre de détail !
Le garçon baissa les bras, et attrapa sa poche de nourriture par réflexe. Non mais c'était quoi son problème ? Elle dit rien, elle se contente de le mater comme ça....Non, en fait elle tourne les talons, comme pour partir. Mais elle trébucha, et Nekolaï aurait bien ri si il n'avait pas vu sur quoi


" Jingle ! "

Il s'était écrié ça sans trop s'en rendre compte. Derrière lui, les cris reprirent de plus belle. Apparemment, son cri avait pas fait qu'attirer ses poursuivants, ils avaient aussi réveillés Jingle. Quittant son apparence de breloque pour reprendre celle de chauve souris. Nekolaï n'avait pas de pouvoirs, alors quand la situation devenait trop embarrassante, c'était Jingle la métamorphe qui lui sauvait la mise.
La grosse chauve souris voleta immédiatement vers son propriétaire, qui se précipita au sol à côté de la jeune femme


"Allez tête d'anchois, rend toi utile !"


Aussitôt, la chauve souris prit l'apparence d'une benne à ordures, les cachant complètement, et obstruant la petite ruelle ou ils étaient. Nekolaï n'angoissait plus, c'était quasi gagné. Ses poursuivants tourneraient dans la ruelle, verraient qu'il n'y a personne et aucune issue, et tourneraient les talons. Oh et puis pour un peu de nourriture c'est pas la peine de faire une histoire pareille...
Les éclats de voix passèrent et le calme était revenu dans la ruelle. Le brouhaha de la grande avenue adjacente reprit de plus belle. Nekolaï farfouilla dans la poche et en sortit un beignet fourré encore tout chaud. Salivant, il mordit avec acharnement dedant sans chercher à cacher son plaisir. C'est quand Jingle reprit son apparence pour se percher sur son épaule qu'il se souvint qu'il y avait la fille à côté de lui.
Tournant la tête vers elle, il la détailla des pieds à la tête, et dit simplement sans prendre la peine d'avaler sa bouchée:


"Oh. Chalut. Ch'est Chympa d'pas avoir fait de bruit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 11

Date d'inscription : 19/06/2011

Feuille RPG
Âge du perso: 18 ans
Type: magie ♦
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris (libre?)   Lun 27 Juin - 16:44

Kyubi s'était cogné la tête contre le mur derrière elle et peinait un peu à retrouver ses esprits. Elle secoua la tête et se massa le crâne alors que le garçon se jeta à ses côtés. Elle avait déjà vu des chauves-souris mais jamais de cette taille, et surprise, elle sursauta en la voyant arriver. Elle faillit lui donner un coup de pieds mais en un rien de temps celle-ci s'était transformée en poubelle pleine de détritus odorants.
La jeune fille était tellement surprise qu'elle en resta silencieuse en se demandant comment c'était possible jusqu'à ce que le garçon lui adresse la parole.

Il mangeait un beignet fourré à je-ne-sais-quelle viande et se sentit directement mal à l'aise si proche de lui.

- Heu... De rien.

Elle se redressa pour se mettre assise et se frotta le crâne en l'observant à son tour. Il semblait petit et elle l'avait pris pour un gamin mais ses yeux lui disaient qu'ils avaient sensiblement le même âge. Il ne semblait pas lui vouloir de mal mais elle ne pouvait s'empêcher d'être sur ses gardes; elles n'avait encore jamais adressé la parole à quelqu'un d'aussi basse condition et malgré ce qu'elle en disait elle était toujours impressionnée par ces gens obligés de vivre au jour le jour.

La poubelle finit par se retransformer et Kyu détailla immédiatement la chauve-souris qui semblait très attachée à son maître. Elle était noire, à l'exception de ses oreilles aussi rousses que ses propres cheveux. Elle était grande et large, impressionnante de par sa taille. Son museau était retroussé en une grimace que Kyu trouva horrible et elle eut beau savoir qu'une chauve-souris était sensiblement pacifique, elle se mit à espérer ne jamais avoir à affronter une chose pareille.

Le garçon était en train de manger un second beignet et Kyu ne savait pas quoi faire pour le remercier de son aide. Par terre comme elle était, les poursuivants du garçons auraient eut vite fait de s'occuper d'elle pour se venger et elle n'aurait pas eu assez de ses dix doigts pour s'en sortir.

- Heu... Elle est vachement grande ta chauve-souris.

Elle avait toujours eu du mal à engager la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé 



MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris (libre?)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit, tout les chats sont gris (libre?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» La nuit tous les chats sont gris. Ou pas. - Caroline&Cassiopée
» La nuit, tous les chats sont gris - Acte I
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tō No Machi :: La ville :: Dira'Kinjo :: 1ère avenue-
Sauter vers: